Séances d’ondes de choc radiales à Chantepieintérêts et contre-indications

Effets physiques et biologiques des ondes de choc radiales

Les ondes de choc ont probablement un triple mode d’action : chimique, gate control et mécanique.

  • L’action chimique due en partie à un effet anesthésiant et, après un certain temps de percussion, il y aurait probablement une libération locale d’endorphines ou de substances inhibitrices de la douleur.
  • Le gate control : il y a stimulation des grosses fibres nerveuses cutanées entraînant une inhibition des afférences douloureuses de la moelle.
  • L’action mécanique : elle entraîne une inflammation locale avec une activation de la microcirculation et des processus de réparation tissulaire.

L’onde de choc radiale provoque une agression tissulaire contrôlée plus marquée dans les tissus denses (tendons, fascias,...) entraînant la mise en place de processus biologiques aboutissant à l’accélération du processus cicatriciel et à la guérison.

Indications des ondes de choc radiales

  • Tendinites dégénératives du corps du tendon (tendinopathie d’Achille, rotulienne, aponévrosites plantaires, épines calcanéennes), les bursites.
  • Autres tendinites (épaule, épicondylites, tennis elbow,...).
  • Les calcifications d’épaule.
  • Les fibroses musculaires après accidents musculaires (claquage, déchirure musculaire).
  • Certaines contractures musculaires résistantes aux autres thérapies.

Contre-indications des ondes de choc radiales

  • Zones de passage des troncs nerveux, des gros vaisseaux sanguins, la région cardiaque.
  • Les cavités où l’on retrouve de l’air comme les poumons ou les intestins.
  • La grossesse pour les traitements au niveau du tronc et du bassin.
  • Maladies hémorragiques (hémophilie) ou patients sous anticoagulants.
  • Thrombophlébite.
  • Lésion cutanée sur la zone à traiter.
  • Cartilage de croissance chez l’enfant.
  • Les vertèbres en général notamment les cervicales et les pièces osseuses fragiles (ostéoporose, métastases osseuses, corticothérapie prolongée).

Effets secondaires possibles des ondes de choc radiales

Douleur, hématome, gonflement, irritations cutanées et, plus rarement, une augmentation des symptômes.

Déroulement d’une séance d’ondes de choc radiales

La séance se déroule par application d’un pistolet sur la zone à traiter pendant quelques minutes.

Le réglage de l’appareil se fait au niveau de la pression (de 1,4 à 3 bars), de la fréquence (10 à 15 Hz), du nombre total de coups (de l’ordre de 2000).