Séance de posturographieà Chantepie près de Rennes

La posturographie sequentielle biorescue®

Né de la rencontre entre un savoir-faire informatique, une technologie, celle des plateformes baropodométriques, et un concept, être au plus près des personnes dans leur manière de se mouvoir, Biorescue® est utile au bilan kinésithérapique et propose une gamme d’exercices visant à favoriser l’adaptation de la personne à son environnement.

Il s’agit de privilégier l’accessibilité du patient (sécurisation) mais aussi celle du praticien (espace restreint). Réaliser une analyse et programmer des exercices demande peu de temps et les images délivrées sont facilement appropriables par le praticien ou ses correspondants.

Réalisation d’analyses statiques et dynamiques

Le principe de la posturographie séquentielle est d’observer le tracé du centre de pression au cours du mouvement analysé, ce qui permet de faire des analyses statiques (empreintes) et dynamiques en reproduisant des mouvements de la vie quotidienne (se lever, avancer, reculer, s’accroupir,...).

Le bilan kinésithérapique

Biorescue® intègre une base de données « patients » où sont mémorisées les analyses effectuées par le praticien et les exercices avec les scores obtenus (et le degré de difficulté de débutant à expert). On obtient donc des bilans instrumentés.

L’objectif rééducatif

Les exercices ont plusieurs objectifs : rester dans l’esprit de la double approche posturale : ancrage de l’aplomb postural et adaptation posturale lors de la mobilité fonctionnelle.

  • Offrir un support en biofeedback avec une composante d’anticipation
  • Proposer une rééducation attractive et ludique
  • S’adapter aux capacités du patient et éviter l’échec par la prise en compte automatique des limites de stabilité obtenues lors de la phase d’analyse
  • Fixer un degré de difficulté en fonction des possibilités du patient
  • Faciliter la comparaison des différentes séances avec évaluation finale

La posturographie pour quelles pathologies ?

Biorescue® s’adapte à tous les patients et à de nombreuses pathologies

L’orthopédie (traumatologie-rhumatologie)

  • Récupération suite à accident traumatique
  • Problèmes des articulations portantes et défauts d’axe des membres inférieurs (pré- et post- chirurgie)
  • Suite de pose de prothèses (hanches, genoux, chevilles, épaules, discales,...)
  • Lombalgies, déviations vertébrales, suites chirurgicales du rachis,...

La neurologie

  • Paralysies, infirmités motrices
  • Parkinson
  • Vertiges (oreille interne) et troubles de l’équilibre d’origine centrale
  • Pathologies périphériques, asymétriques ou non

La gériatrie

  • Prévention des chutes
  • Entraînement de tactiques de l’équilibration
  • Travail de l’automatisation, renforcement de tactiques de substitution,...

La médecine du sport

  • Evaluation de la capacité posturo-cinétique d’un individu
  • Rééducation post-traumatique en biofeedback
  • Préparation de saison : équilibre, coordination,...